Chers membres de la SEBIM

Nous vous transmettons volontiers la nouvelle suivante.

Code de déontologie

Comme la plupart d’entre vous ont certainement remarqué, autant la thérapie de biorésonance que certains thérapeutes en biorésonance sont plus fréquemment attaqués en public ces derniers temps. Pour que nous puissions clairement défendre notre thérapie précieuse ainsi que nos membres vis-à-vis de l’extérieur, nous devons avoir la certitude que tous les membres de la SEBIM respectent le code de déontologie et considèrent la thérapie de biorésonance comme complémentaire à la médecine conventionnelle. Ceci signifie que:

  • En cas de suspicion d’une maladie grave, la patiente/le patient doit être envoyé chez le spécialiste académique
  • Si elle ou il ne veut pas de traitement de médecine classique, elle/il doit pouvoir prendre cette décision en pleine connaissance des conséquences c’est-à-dire elle/il sait quel traitement est proposé pour quelle raison. Si elle/il refuse par exemple une chimiothérapie, la/le thérapeute ne promet pas de guérison mais parle honnêtement d’accompagnement palliatif.
  • Un(e) thérapeute de la SEBIM ne fait pas de promesses de guérison ni de publicité pour ses offres thérapeutiques.
  • Un membre de la SEBIM respecte les règles officielles de l’OFSP, notamment en ces temps de pandémie du Covid-19

Nous vous remercions pour la prise de connaissance et le respect de ces règles.

Cordialement

Le comité de la SEBIM

Lors de l’AG du 20 mars, un changement de nom a été discuté et voté pour les raisons suivantes.

Lorsque notre société a été fondée en 2008, nous lui avons donné le nom de SEBIM et nous étions heureux de pouvoir couvrir tous les domaines de notre thérapie avec ce nom large. Ce qui est encore techniquement justifié aujourd’hui, s’est avéré être un problème croissant au cours des dernières années, notamment en termes de politique professionnelle.

Si nous voulons maintenant faire campagne pour la reconnaissance de la thérapie par biorésonance, auprès des caisses maladie, du RME ou encore de l’OrTra-MA, il est impératif que nous soyons également capables de nous distinguer. Presque toutes les thérapies, même les plus petites, peuvent être regroupées sous l’appellation actuelle de SEBIM, car toutes les thérapies sont liées à la médecine énergétique ou informationnelle.

Les négociations avec le RME ou l’OrTra-MA ont montré de manière évidente que la thérapie par biorésonance doit être clairement distinguée des autres méthodes thérapeutiques afin de conserver sa crédibilité.

La majorité des membres présents a approuvé le changement de nom de la SEBIM proposé par Coni Schollenberger et le comité de la SEBIM.

A partir de maintenant, notre société s’appellera

Société suisse pour la médecine d’information en biorésonance, SEBIM.

Petit à petit, tous les documents et le site internet seront adaptés avec ce nouveau nom.

Merci de votre attention.

Cordialement

Le comité de la SEBIM

Information pour tous les propriétaires de VEGA MRT
L’entreprise Wegamed ne produit plus de pièces de rechange pour les anciens appareils d’IRM. Elle ne propose plus non plus
d’anneaux de filtre de remplacement (cf. ill.).

Dr. med. Coni Schollenberger a désormais trouvé une entreprise qui produit ces anneaux.
Les personnes intéressées peuvent la contacter directement.

coni.schollenberger@bluewin.ch